mardi 19 mai 2009

La crise est finie, la grippe porcine aussi


Il y'a déjà quelques mois que la crise frappe le monde, faisant entrer nombre de pays en récession, accroitre les taux de chômage d'une manière foudroyante et mettre les comptes dans le rouge à beaucoup d'entreprises. En plus de ça, comme un malheur n'arrive jamais seul comme on aime à le dire, c'est une nouvelle maladie qui se développe et touche maintenant aussi le monde entier : la grippe porcine.

Heureusement, tout cela est fini, les nuages se sont dispersés laissant apparaitre un magnifique soleil que l'on avait plus vu depuis des lustres. Car oui, il semblerait bien que le festival de Cannes soit ce que l'on attendait tous.

C'est marrant comme les médias choisissent les thèmes à aborder, comment les informations sont choisies, et comment au final nous sommes informés sur ce que l'on veut bien nous dire. Je sais que ce n'est pas nouveau, mais ça me surprend toujours lorsque c'est aussi flagrant. La semaine précédente on nous parlait de plan sociaux, de chômage et licenciements. Aujourd'hui, c'est stars, strass et paillettes.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais ça m'ennuie de voir (et c'est surtout le cas à la télé) un tel tri de l'information et de m'informer seulement sur ce que l'on choisi de me montrer.



1 commentaire:

souklaye.sylvain a dit…

Plus la problématique est globale, plus elle est déclinable, plus elle est universelle.
Flash info publicitaires et épileptiques, reporters spéciaux concernés et consternants, analyses des causes prévisibles ou prémonitoires et des conséquences envisageables ou inéluctables.
Quand le chantage moral ne se distingue plus du droit de savoir, on peut avoir peur, cette fois-ci.
Le droit à l’information en cas de force majeure se soucie peu du choix de l’information.
La suite ici :
http://souklaye.wordpress.com/2009/04/27/bloc-note-psychose-mediatique/

Related Posts with Thumbnails